Tourisme durable : nos engagements

    Promouvoir le tourisme durable sans voiture. ¾ des émissions de gaz à effet de serre du tourisme sont liés au transport. Il est donc nécessaire de réfléchir à nos choix de transport au moment de choisir nos prochaines vacances ! Notre lieu a été créé à Dol de bretagne car depuis la gare de Dol, il est possible de visiter la région en train et en bus. Nous sommes aussi près des voies vertes et du gr34, la mobilité douce est donc aussi au cœur de notre projet. Retrouvons le goût de l’aventure !

    Eviter le « surtourisme » sur notre territoire. Rues congestionnées, pollutions, déchets, surconsommation, baisse de la qualité de vie locale … Les concentrations touristiques ne sont pas sans conséquences sur certaines destinations. C’est pourquoi, nous poussons nos voyageurs à explorer toutes les pépites du territoire et même celles moins connues. Notre équipe d’expert locaux rédige des articles de blog régulièrement sur ce sujet. Il faut voyager avec sens, pour s’enrichir culturellement et explorez différemment !

    Économiser l’eau : c’est une ressource précieuse, et très rare dans certains pays. Mieux vaut éviter les bains et les douches trop longues ! Un affichage est présent dans les douches pour rappeler l’impact du gaspillage sur l’environnement. Nos douches sont temporisées dans les salles d’eau collectives.

    Conserver les réflexes « économies d’énergie » : il n’y a pas de clim à Edd Hostel. Nous sommes en Bretagne, les fortes chaleurs sont rares, nous proposons d’ouvrir les fenêtres 😉. La lumière dès que possible est sur minuteur en intérieur et en extérieur.  Dès la conception des plans de l’hostel nous étions dans une démarche de tourisme durable.

    Trier ses déchets en se renseignant sur les consignes locales. Des poubelles à tri sont disponibles avec explications affichées pour une meilleure utilisation.

    Trier c’est bien mais avoir moins de déchets c’est mieux ! Nous contrôlons nos achats pour avoir des produits en grand format. Nous n’utilisons pas de produit à usage unique (type shampoing miniature) et favorisons le collectif. Nos essuies mains sont à usage unique mais en papier recyclé.

    Utiliser des produits ménagers respectueux. Nous essayons d’utiliser le plus possible des produits eco-label ou naturel comme le vinaigre.

    Recycler ! Vous l’aurez remarqué notre déco est faite de vieux tableaux et vieux meubles. On a continué cette approche en achetant des ustensiles de seconde main pour la cuisine. Nous utilisons aussi le marc de notre café pour notre nettoyage.

    Valoriser les circuits court. A Edd Hostel nous essayons de nous fournir localement. Notre café est fait à Auray, nos crêpes à Pleudihen Sur Rance, nos lits viennent de Rennes…  Nous essayons de trouver le bon compromis entre cout raisonnable et économie locale.

    Nous n’utilisons pas de désherbant dans notre jardin. On essaie d’avoir la main verte, mais si vous voulez nous donner un coup de main, on est preneur !

    Enfin, le dépaysement sans les kilomètres, c’est possible !  La France regorge de trésors et la Edd Team essaie d’en profiter pendant ses temps libres.  On soutient du même coup le tourisme hexagonal, très impacté par la crise sanitaire. Et si l’appel du large est trop fort, mieux vaut partir moins souvent mais plus longtemps : c’est notre mantra !

     

    Nous vous proposons de jeter un œil sur ce guide-pratique-vive-les-vacances fait par l’ADEME.

     

    Pour conclure, vous l’aurez compris, Edd Hostel est dans une démarche engagée de tourisme durable. Des choses sont évidemment encore à améliorer mais ce que nous voulons que vous reteniez c’est cette valeur :  “75%”.  Selon l’ADEME (Agence de la transition écologique), le plus gros impact du tourisme est le transport puisqu’il représente 75% des émissions de gaz à effet de serre de ce secteur.

    En plus d’avoir un impact écologique sur le tourisme, le moyen de transport est aussi une manière de voir le tourisme. Pour nous, le voyage c’est l’aventure! Et les aventuriers qui nous ont fait le plus rêver depuis toujours sont ceux qui voyageaient en train, à pieds, en bateau ect… Alors, pour ceux qui ne sont pas convaincu par cette approche écologique, peut être serez vous convaincu grâce à l’Indiana Jones qui est en vous !

     

    Pour comparer votre impact, nous vous proposons d’utiliser ce comparateur développer par l’ADEME.

     

     

     

     

    Il nous reste bien des ameliorations!

    Voici une petite liste pour poursuivre nos engagements de tourisme durable dans le futur :

    Projets à 3 ans :

    –          Se faire labelliser (cela à un cout et jusqu’ici, ce n’était pas notre priorité). De plus, la notion de transport n’est pas souvent valorisé dans ces labels alors que c’est pourtant l’une des notions les plus impactantes. A bon entendeur !

    –          Installer des bacs à compost (en cours)

    –          Mettre en place des fichiers de suivi de notre consommation énergétique. Notre hostel a 3 ans et comme nous n’avons toujours pas atteint notre rythme de croisière, nos dépenses d’une année sur l’autre sont encore difficiles à étudier

    –          Développer plus de partenariat avec les producteurs locaux

    –          Améliorer notre impact lié à la blanchisserie (2eme critère le + impactant dans notre bilan)

     

    Projet à 6 ans

    –          Panneaux solaires sur le toit

    –          Récupération d’eaux pour les toilettes.

     

    Nos nous éduquons chaque jour et voici nos sources : 

    https://www.ademe.fr/

    https://www.voyageons-autrement.com/

    Les armes de la transition, Pierre Gilbert

    https://www.fondation-nicolas-hulot.org/

     

     

    Dans:

    Retour

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.