Cathedrales dol

The mysteries of Dol

Vous êtes de passage à Edd Hostel car vous venez visiter le Mont Saint-Michel et ses environs? Mais saviez-vous que l’emplacement d’Edd Hostel se trouve dans cette charmante petite ville bretonne de “Dol de Bretagne”? Oui, oui vous vous dites, en voilà une superbe opportunité pour s’immerger dans la vie locale!

Eh bien vous savez quoi? Pour nous assurer que vous profitiez au maximum de votre séjour à Dol de Bretagne, on vous a confectionné ce petit article retraçant des petits mystères, petites histoires ayant contribué à forger notre cher patrimoine!

 

1- La cathedrale

Cathedrales dol

Peut-être avez-vous remarqué qu’une des tours principales (la tour Nord) de cette belle Cathédrale St Samson, demeure inachevée? Une légende explique la raison de son état actuel… Libre à vous d’y croire ou non!

Il est dit que la tour fut détruite par le diable (le dragon qui combattit l’Archange Michael), alors qu’il était situé au sommet du Mont Dol! Un jour, il vit son ennemi St Samson bâtir une nouvelle Cathédrale; pris d’un soudain accès de colère, il prit une pierre et voulu la lancer sur la nouvelle bâtisse. Il a manqué de peu sa trajectoire, et n’a fait que détruire le haut de la Tour Nord. La pierre est venue se poser quelques kilomètres plus loin, et qui est aujourd’hui connue sous le nom de “Menhir du Champ Dolent”!

Mont Dol and Dol de Bretagne

Il s’agit ici d’une légende comme vous pouvez vous en douter 😀 . La vraie histoire, plus réaliste je vous rassure, est la suivante:

Vestiges de la cathédrale romane du XIIe Siècle, puis ajout du style gothique, touches apportées par les maître d’oeuvre de ce mouvement, cette tour devient finalement ruines au XVIe Siècle.

En 1521, l’Evêque Mathurin de Plédran se décide à la faire reconstruire. Ironie du sort, il meurt une année plus tard, en 1521. Les travaux se sont cependant poursuivis par la suite, mais en vain, par manque de financements les travaux s’achèvent au niveau du 3ème étage de la tour.  Elle ne fut jamais terminée malgré quelques tentatives, notamment celles du dernier Evêque de Dol (Monseigneur de Hercé). Il fut expulsé de son statut d’évêché par la Révolution, et ce peu de temps après avoir débuté son initiative. Les travaux se poursuivirent jusqu’à ce que le financement ne soit plus suffisant.

Dol de Bretagne

Une croyance reste: ” Maintes fois, on tenta de poursuivre la construction de la tour. Mais ce fut bien inutile car la nuit, une main mystérieuse faisait tomber toutes les pierres ajoutées et les flammes dévoraient le travail accompli!“.

C’est pourquoi cette fameuse tour de la Cathédrale St Samson peut accéder au statut de mystère pour la ville de Dol et ses habitants! Sa finalité ne fut jamais mise en place… et par choix, ne l’est d’autant pas plus à ce jour…

2- Le double puits

Dol de Bretagne

Beaucoup viennent à Dol pour visiter la Cathédrale St Samson. Nous avons déjà évoqué plus haut le mystère de la tour Nord, et maintenant je voudrais me pencher sur son double puits qui fait l’objet encore aujourd’hui, de mystères non résolus…

Reprenons à l’origine: st Samson arrive au 6e Siècle d’Irlande, dans le but d’évangéliser l’Armorique, et tombe sur un supposé puits rempli de ronces et de broussailles. Il décrète alors que la construction de la Cathédrale doit se faire à cet endroit précis!

Pour retracer brièvement l’histoire de la construction de la Cathédrale: d’abord simple abbaye, elle est transformée en 848 en Cathédrale lors du sacre d’un dénommé Nominoë. Elle est une première fois  détruite par les Vikings en 1014, puis reconstruite, mais cette-fois par un style roman, et enfin une dernière fois par un style gothique-normand!

Vous vous demandez quand et comment l’existence du double puits à été découverte? Eh bien, c’est seulement en 1996 qu’une association de recherche doloise (A.R.C.A.D), s’est penchée sur la question! Eh oui, suite à leur premier élan de curiosité et de recherches, cette association eu vent des rumeurs circulant parmi les doyens sur ce supposé double puits qu’ils auraient appris de la bouche de leurs propres doyens.

Le puits extérieur était laissé à l’abandon, donc après une année passée à déblayer tout les détritus accumulés dans le trou, ils purent alors descendre pour avancer leurs recherches: c’est là qu’ils ont découvert l’existence d’une galerie menant à l’intérieur de la Cathédrale! Quelle excitante découverte!

Cette galerie menait à un deuxième puits débouchant à l‘intérieur de la Cathédrale, et qui était vraisemblablement plus ancien que le premier (extérieur)! Il a été vu et prouvé que ce puits été là bien avant la construction de la Cathédrale… Chose étrange: l’accès à ce puits depuis l’intérieur de la Cathédrale était bloquée par une dalle depuis une date inconnue et pour une raison inconnue…

Il est dit que le puits extérieur et le tunnel le reliant à l’originel, aurait été créé afin que les habitant de Dol puissent avoir un accès direct à l’eau… Mais où est le mystère vous demandez-vous? Eh bien plusieurs questions sans réponses encore aujourd’hui, se posent:

Est-ce que le puits intérieur aurait fait l’objet de rites païens avant d’être inclus dans la Cathédrale et sa religion chrétienne? Aurait-il par la suite été utilisé à des fins religieuses par le clergé? Pourquoi a-t-il été conservé? Et enfin pourquoi son accès à-t-il été bloqué par le clergé, et quand?

Voyez-vous, la disposition de ce double-puits est absolument unique en France, et peut-être même aussi dans le monde! (il existe cependant une quarantaine d’autres double-puits en France). Mais il n’en demeure pas moins que cette histoire et ce fameux mystère fait la fierté des Dolois!! 😉

 

3- La liberation de Dol 

Dernier mystère sur la ville de Dol pour cet article: l’histoire bien particulière de la libération de Dol lors de la 2nde Guerre Mondiale!

Saviez-vous que même la petite ville de Dol à été occupée par les Allemands lors de cette guerre? 2 motocyclistes Allemands sont arrivés le 19 juin 1940, pour déclarer la ville occupée. 2 jours plus tard, leurs convois arrivaient pour venir s’installer…

4 ans plus tard: le 1er août 1944, une partie de l’armée Américaine débarque, sous les ordres du général Middle-Ton, avec pour but de libérer la Bretagne! Aussi tôt, le même jour les Allemands commencent à s’enfuir par la route de Pontorson par tout les moyens possibles! Le soir, l’évacuation générale est annoncée aux habitants de Dol, par ordre des officiers Allemands…

Les communes de Combourg et St Léonard sont rapidement libérées, Dol prendra un peu plus de temps, de par sa position stratégique et son point de passage… Autour de 300 hommes Allemands , quelques vieux chars et canons sont restés pour tenter de garder la ville!! Le 3 août 1940, les Américains (autour de 3000 hommes) arrivent en grande force et prévoient d’attaquer la ville le lendemain matin, à commencer par la Cathédrale, servant de poste d’observation pour les Allemands.

Que s’est-il passé exactement pour que la Cathédrale soit toujours sur pied à ce jour?

Eh bien, la nuit du 3 août, un certain Colonel TrueHeart Foster, placé à Baguer-Pican, observe ces derniers événements avec ses jumelles… Il ne peut se résigner à sacrifier le beau patrimoine de Dol et toutes ces vies humaines! Il confie alors à deux de ses hommes de confiance une mission quelque peu suicidaire: se rendre en cachette chez le maire de Dol, et provoquer une réunion avec le commandant Allemand sur place! … Avec difficulté, les négociations se sont couronnées de succès, et les Allemands quittent la ville en paix et sans heurts dans la nuit… C’est ainsi que la ville de Dol et sa Cathédrale ont été épargnées de justesse par l’assaut destructeur le 4 août 1944!

Bien belle histoire en effet… Mais en quoi est-ce “mystérieux”? Eh bien, il s’est avéré que la ville de Dol n’a gardé aucune de ces archives, ne pouvant donc garder en mémoire ces événements passés… Les soldats sur place, et le maire ont probablement passés sous silence cette situation par peur de passer pour des collaborateurs à la fin de la guerre… Il en était surement de même pour les Allemands…

Cette histoire a été révélée au grand jour il y a seulement 11 ans! En 2008 pour être exact, la petite fille du soldat John Baldwin O’Donnell (un des soldats chargés de la mission secrète pour la négociation de la libération de Dol avec les Allemands)… à retrouvé le journal intime de son aïeul, et à découvert cette histoire… Sa famille fut invitée en 2009 afin de révéler au grand jour les détails manquants de l’histoire de Dol!!

Qui eut cru que notre chère petite ville de Dol est aujourd’hui un symbole de paix?

 

Liens utiles: 

L’histoire cachée de Dol de Bretagne: Cliquez sur ce lien! 

Un menhir à Dol de Bretagne: Cliquez ici! 😉

Mont Dol, berceau du Mont Saint Michel: Cliquez ici 🙂

Share on : Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this page
Tags : ,

Dans:

Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *